Indique que le cours est à l'horaire à l'automne 2014
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance

Présentation générale

Vous deviendrez un chercheur attentif à l'évolution des besoins et des aspirations de la société, apte à aborder des défis propres au domaine. L'enseignement puise dans une grande variété d'horizons: ambiances physiques, innovation en construction, architecture virtuelle et fabrication numériques, design urbain, requalification de lieux patrimoniaux et urbains, etc.
Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

Vous approfondirez vos connaissances ou en acquerrez de nouvelles en architecture et dans ses champs connexes tels que: habitat, culture et forme urbaine; ambiances physiques et pensée constructive; approches informatiques en simulation et conception; méthodologie du design, programmation et évaluation architecturales. Vous aurez une perception claire et critique des réalités complexes de la pratique professionnelle et vous développerez votre esprit de recherche. Ce programme s’adresse principalement aux candidats diplômés du premier cycle en architecture, en urbanisme, en design ou ayant une formation équivalente.

Avantages UL

Particularités et attraits

Régime d'études: temps complet ou temps partiel
Directeur de recherche: à trouver après l'admission

L'École d'architecture a un statut enviable parmi les écoles d'architecture canadiennes grâce à la qualité de ses chercheurs et de ses équipes de recherche engagées dans une variété de champs d'études. D'ailleurs, plusieurs groupes de recherche reconnus gravitent autour de l'École:

  • le Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa);
  • le Groupe de travail en coopération et développement;
  • la Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine religieux bâti;
  • le Groupe de recherche en ambiances physiques (GRAP);
  • le Groupe d'études tectoniques contemporaines (Groupe Etc);
  • le Laboratoire sur l'identité par la modélisation architecturale (LIMA).

Vous profiterez d'une formation de grande qualité donnée dans un environnement exceptionnel où le patrimoine se marie aux nouvelles technologies. Vous bénéficierez d'un encadrement individualisé en atelier et dans certains cours qui vous permettra d'évoluer tout au long de votre formation. De plus, vous posséderez un lieu de travail personnel et aurez la possibilité de vous joindre à des équipes de recherche et d'échanger avec elles. Plusieurs ressources seront mises à votre disposition: un laboratoire numérique et d'impressions, une découpeuse numérique, un atelier de maquettes, un laboratoire de simulation climatique (canal hydraulique et ciel artificiel), une salle de lecture et un café étudiant. Selon les types de recherche et les ententes, vous pourrez avoir accès à certains laboratoires spécialisés d'autres départements, notamment le laboratoire sur les bétons de haute performance, situé au pavillon Ferdinand-Vandry, et le laboratoire d'aide à la décision territoriale, situé à l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD).

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

Plan de soutien à la réussite aux cycles supérieurs

L'Université Laval alloue chaque année un montant de 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Cela prend la forme de bourses récompensant la progression de l'étudiant lors du franchissement des étapes de sa formation dans la mesure où les délais normaux sont respectés. Consultez les plans de soutien.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

Les étudiants et professeurs de l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional (ÉSAD) et de l'École d'architecture sont impliqués dans plusieurs activités de recherche multidisciplinaire regroupées au sein du Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD). Les préoccupations du CRAD sont axées autour d'enjeux communs aux deux écoles: les transformations de la ville, la viabilité des régions, le développement durable, la protection de l'environnement, l'innovation et l'amélioration des pratiques.

L'enseignement en architecture puise autant dans les sources traditionnelles de la discipline que dans les résultats de la recherche-création menée à l'École:

  • Les ambiances physiques
  • L'innovation en construction
  • L'architecture virtuelle et la fabrication numérique
  • La programmation
  • Le design urbain
  • La requalification de lieux patrimoniaux et urbains
  • Les habitats et les cultures
  • Les théories en architecture

Directeurs de recherche

Champs et sous-champs de recherche suivis du nom des professeurs habilités à diriger l'étudiant :

Habitats, culture et forme urbaine

Conservation et requalification des ensembles architecturaux et urbains
Myriam Blais, André Casault, Carole Després, Tania Martin, Gianpiero Moretti, Geneviève Vachon

Coopération et développement
Myriam Blais, André Casault, Denise Piché, Richard Pleau

Design urbain
André Casault, Carole Després, Gianpiero Moretti, Denise Piché, Geneviève Vachon, Jan Bartlomiej Zwiejski

Design architectural
Philippe Barrière, André Casault, Claude MH Demers, Marie-Claude Dubois, Gianpiero Moretti, André Potvin, Jacques White, Jan Bartlomiej Zwiejski

Habitats et pratiques culturelles
Myriam Blais, André Casault, Pierre Côté, Carole Després, Tania Martin, Denise Piché, Georges Teyssot, Geneviève Vachon

Histoire et genèse de la forme urbaine
André Casault, Gianpiero Moretti, Geneviève Vachon

Patrimoine religieux bâti
Tania Martin

Typomorphologie des bâtiments et des tissus résidentiels
André Casault, Gianpiero Moretti, Geneviève Vachon

Ambiances physiques et pensée constructive

Contrôle et perception des ambiances physiques :

Pensée constructive en architecture
Myriam Blais, Richard Pleau, Jacques White

Approches informatiques en simulation et conception

Modélisation 3D et techniques de rendu
Philippe Barrière, Pierre E. Côté, Claude MH Demers

Représentation des connaissances et interfaces
Philippe Barrière, Pierre E. Côté

Systèmes d'aide à la conception, simulation et visualisation
Philippe Barrière, Pierre E. Côté, Claude MH Demers, Marie-Claude Dubois, André Potvin

Méthodologie de design, programmation et évaluation architecturales

Carole Després, Denise Piché, Jacques White, Jan Bartlomiej Zwiejski

Théories en architecture

Myriam Blais, Georges Teyssot

Unités de recherche

Recherche en cours

Les professeurs de l'École d'architecture sont activement engagés dans des projets de recherche, de création artistique et de coopération avec les milieux locaux et internationaux. La plupart d'entre eux sont rattachés à des équipes de recherche établies ou en émergence; plusieurs sont membres de centres de recherche reconnus, notamment le Centre de recherche en aménagement et en développement (CRAD), le Centre de recherche sur les infrastructures de béton (CRIB), le Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) et le Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur les autochtones (CIERA).

Depuis 2003, les professeurs ont obtenu plus de 1 600 000 $ en subventions et commandites de recherche. Les recherches en cours sont financées par l'Agence canadienne de développement international, l'Association des universités et des collèges du Canada, le Fonds international de coopération universitaire, le Fonds québécois de recherche sur la nature et les technologies, le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture, le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada, la Société canadienne d'hypothèques et de logement, la Société d'habitation du Québec, l'Institut de recherche en santé du Canada, le programme des chaires de recherche du Canada, ainsi que dans le cadre de commandites de recherche avec des ministères, des municipalités et des entreprises privées.

Groupes de recherche

L'École d'architecture chapeaute six groupes de recherche, en lien étroit avec les champs de recherche du programme.

  • Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine religieux bâti

À travers l'étude des paysages culturels, les travaux de la chaire cherchent à comprendre les sites et les édifices religieux des sociétés d'hier et d'aujourd'hui. Les objectifs de recherche sont de comprendre les expériences personnelles et collectives liées aux environnements religieux et de relever l'information qui peut favoriser les prises de décisions éclairées en matière d'interprétation et de conservation. L'examen des relations entre la religion et le cadre bâti, tel que construit à l'origine et modifié par la suite, met en relief la stratification et la fragmentation de réalités telles que l'asymétrie des genres ou des rôles sexuels, les privilèges basés sur les classes socioéconomiques, la discrimination raciale ou ethnique, auxquels peuvent s'ajouter d'autres formes d'exercice du pouvoir. Les différentes interprétations des individus au sujet de ces lieux sont sans cesse soumises à une redéfinition. La thématique de la religion et du cadre bâti suggère donc une combinaison de projets de recherche fondamentale, de recherche-action et de recherche-création. La titulaire de la chaire est Tania Martin (www.crprb.chaire.ulaval.ca).

  • Groupe de recherche en ambiances physiques (GRAP)

Le GRAP propose une approche intégrée de l'étude des ambiances lumineuse, thermique et acoustique dans le processus de design. Ses activités s'inscrivent en continuité avec les principales méthodes d'évaluation environnementales telles LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) et la HQE (haute qualité environnementale). Les travaux visent à mieux comprendre les notions fondamentales propres au contrôle des ambiances physiques aux échelles urbaine, architecturale et matérielle par le relevé; à répondre aux caractéristiques thermiques, lumineuses et acoustiques d'un site dans le développement d'une stratégie de contrôle des ambiances; à savoir analyser et prédire une ambiance qualitativement et quantitativement à l'aide d'outils analogiques ou numériques. Le GRAP dispose de laboratoires de recherche et d'analyse des ambiances physiques. Il a à son acquis plusieurs études (Ambassade du Canada à Berlin, Caisse de dépôts et de placement à Montréal, Pavillon Gene-H.-Kruger de l'Université Laval) en plus de mener de nombreux projets de recherche de nature fondamentale et appliquée financés par le CRSH et le FQRSC. Le GRAP est dirigé par les professeurs Claude MH Demers, Marie-Claude Dubois et André Potvin. Denis Bourgeois est aussi professeur-chercheur au sein de cette équipe (www.grap.arc.ulaval.ca).

  • Groupe Habitats et cultures

Ce groupe travaille avec des partenaires internationaux et s'intéresse au développement viable des collectivités dont les conditions et milieux de vie sont précaires. Misant sur des approches participatives et sur la recherche-action, le groupe aborde ses travaux dans une optique de mise en valeur des formes d'habitat et des pratiques culturelles locales, tout en tenant compte de besoins actuels et nouveaux. Il cherche à comprendre l'habitat local et à élaborer des stratégies de développement architectural et urbain qui auront un impact à long terme sur la qualité des milieux. Le programme de recherche forme des universitaires et des professionnels aptes à intervenir en collaboration avec divers milieux dont la Chine, le Sénégal et les communautés autochtones. Dans ce dernier cas, une Alliance de recherche université communauté (ARUC, 2009-2014) sur les représentations, l'aménagement et la gouvernance des milieux bâtis des collectivités innues du Québec propose de développer une approche participative et collaborative à la conception de milieux de vie durables et culturellement adaptés. André Casault, Pierre Côté, Denise Piché, Geneviève Vachon, Myriam Blais et Tania Marin dirigent les travaux de ce groupe.

  • Groupe d'études tectoniques contemporaines (Groupe Etc.)

Les rapports entre les attributs constructifs du projet d'architecture et sa signification, envisagés sous le thème intégrateur de la «pensée constructive», sont au cœur des préoccupations et des actions du Groupe Etc. Les formules privilégiées pour l'exploration des idées par rapport aux réalités matérielles et technologiques du projet prennent des formes variées, allant de la recherche fondamentale sur la représentation de l'enveloppe à la recherche-création sur les applications innovantes de matériaux connus ou sur les nouvelles applications de matériaux innovants, notamment les bétons de dernière génération (bétons fibrés à ultra-haute performance et bétons autoplaçants). À l'échelle résidentielle, des travaux proposent de nouvelles avenues pour la maison préfabriquée d'expression contemporaine. L'approche tectonique qui caractérisait les premiers travaux du groupe, principalement orientée sur les traces de fabrication des matériaux et sur leurs assemblages expressifs, s'ouvre maintenant vers de nouveaux territoires d'exploration introduits par le virtuel, comme la dématérialisation du projet et l'effacement des composantes constructives au profit de leurs effets. Myriam Blais, Jacques White et Richard Pleau, chercheur au CRIB, dirigent l'essentiel des travaux du groupe.

  • Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa)

Le programme de recherche et d'action du GIRBa vise à saisir les mutations de l'urbain, c'est-à-dire les frontières de plus en plus diffuses entre la ville, la banlieue et la campagne, pour éclairer, sous l'angle du développement durable, les orientations et les politiques urbaines. Il tente de comprendre les phénomènes d'étalement urbain et de dispersion urbaine et leurs conséquences sociales, économiques et écologiques, alors que s'observent au Québec une relative stagnation démographique, le vieillissement de la population et l'éclatement territorial des centres d'emploi et de commerce. Le programme de recherche étudie les milieux suburbains et rurbains des agglomérations de Québec et de Lévis et des MRC avoisinantes. Il vise à définir une typologie de territoires périurbains et à comparer les comportements résidentiels, les pratiques d'aménagement et les représentations qui forment et transforment ces différentes entités urbaines. L'objectif est d'une part de mieux comprendre la spécificité et l'arrimage des différentes zones et, d'autre part, d'orienter les décisions en matière d'aménagement à travers des processus participatifs valorisant les résultats des recherches du GIRBa. Les professeurs Carole Després, GianPiero Moretti, Geneviève Vachon sont codirecteurs de ce groupe avec Andrée Fortin du Département de sociologie et Florent Joerin de l'École supérieure d'aménagement et de développement (www.girba.crad.ulaval.ca).

  • Laboratoire sur l'identité par la modélisation architecturale (LIMA)

Le Laboratoire de recherche sur l'identité par la modélisation architecturale (LIMA) a pour objectif de servir de lieu de travail, de rencontres, d'échanges et de réflexions sur une vaste piste de recherche : l'identité architecturale, comme filière des usages, des formes et des monuments architecturaux. La modélisation 3D par programmation est utilisée comme méthode de validation des différents modèles architecturaux, urbains et historiques issus de cette hypothèse. L'approche scientifique préconisée, à la fois historique, architecturale et informatique, est essentiellement systémique, favorisant ainsi une évolution et un développement à la fois des modèles et des méthodes utilisés. L'objectif visé est de favoriser la mise à jour des caractères originaux d'une architecture s'inscrivant dans un contexte urbain, un quartier, un village. Le laboratoire est codirigé par Pierre E. Côté, chercheur au CELAT et au Laboratoire d'informatique appliquée à l'architecture (Li2a) de l'École nationale supérieure d'architecture de Toulouse, et par Luc Noppen, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine urbain de l'UQAM à Montréal.

  • Les théories architecturales

Deux professeurs ont développé leur propre créneau de recherche en théorie architecturale. Les travaux de Georges Teyssot portent sur l'invention de dispositifs spatiaux, architecturaux et technologiques à l'origine de nouvelles conditions d'habitation dans les sociétés industrielles puis informatisées entre 1830 et 2002. Ceux de Myriam Blais concernent les théories et la philosophie de la représentation, le rôle potentiel et éthique de la technologie en architecture et le potentiel figuratif des matériaux.

  • Évaluation et programmation de milieux hospitaliers

Carole Després et Denise Piché sont impliquées depuis plus de quatre ans dans des recherches visant l'évaluation et la programmation de milieux hospitaliers. Les mandats de recherche répondent à des commandes particulières de centres hospitaliers québécois, en partenariat avec la Corporation d'hébergement du Québec.

Laboratoires

L'École d'architecture dispose de laboratoires spécialisés de conception assistée par ordinateur, de photographie numérique, de simulation climatique (canal hydraulique et ciel artificiel), d'acoustique (localisé au PEPS), ainsi que d'un atelier de construction de maquettes équipé d'une découpeuse numérique à trois axes. Ses étudiants ont aussi accès aux laboratoires spécialisés d'autres départements dans le cadre de travaux de recherche et d'innovation, dont le Laboratoire d'aide à la décision territoriale, situé à l'ESAD.

Description officielle

Cette page est à jour en date du 27 août 2013 et constitue la version officielle de ce programme à compter de la session d'automne 2013. L'Université Laval se réserve le droit de modifier ce programme sans préavis.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Maître ès sciences (M. Sc.)

45crédits
inscrits

Renseignements et directives

Objectifs

Ce programme a pour objectifs de permettre à l'étudiant d'approfondir ou d'acquérir une nouvelle formation dans le domaine de l'architecture et de ses champs connexes, d'avoir une perception claire et critique des réalités complexes de la pratique professionnelle et d'acquérir un esprit de recherche. Cette maîtrise est offerte dans les champs de recherche suivants : habitat, culture et forme urbaine; ambiances physiques et pensée constructive; approches informatiques en simulation et conception; méthodologie de design, programmation et évaluation architecturales; théories de l'architecture.

Ce programme a pour objectifs de permettre au titulaire d'un diplôme de premier cycle pertinent au champ de recherche choisi d'acquérir une connaissance approfondie de la recherche en architecture et la maîtrise de méthodes de recherche appropriées au développement des connaissances dans ce champ. Par ces objectifs, cette maîtrise s'adresse à l'étudiant intéressé à la recherche et à celui qui désire se préparer à la poursuite d'études au doctorat. La formation est axée principalement sur des activités de recherche (27 crédits) et des cours théoriques (18 crédits).

À son admission, en collaboration avec la direction de programme, le candidat doit avoir choisi un champ de recherche et identifié un professeur qui accepte d'agir à titre de directeur de recherche. Le projet de recherche est défini avec l'aide du directeur de recherche et doit être approuvé par la direction de programme au terme du cours ARC-6001 Introduction à la recherche.

Inscription simultanée au programme de maîtrise en architecture (M. Arch.)

L'étudiant qui désire acquérir une formation à la recherche ou en design urbain tout en faisant sa formation en architecture peut poursuivre simultanément le programme de maîtrise en architecture, s'il en satisfait les conditions d'admission. Cette inscription simultanée lui permet d'acquérir la formation et le grade requis pour accéder à la profession d'architecte (grade de M. Arch.), ainsi qu'une formation spécialisée en design urbain ou une formation à la recherche, ces deux dernières formations étant sanctionnées par le grade de M. Sc. Le candidat doit faire une demande d'admission séparée à la direction de programme de la M. Arch. Il doit signifier dans ses deux demandes d'admission son désir d'être admis simultanément aux deux programmes.

La scolarité totale est alors d'un minimum de 72 crédits répartis comme suit :

M. Sc. 33 crédits

M. Arch. 39 crédits

Il est possible de terminer les deux formations en six ou sept sessions consécutives, selon le rythme de chacun. L'étudiant intéressé doit se reporter à la description du programme de maîtrise en architecture pour prendre connaissance de son contenu. La direction de programme peut fournir des renseignements supplémentaires et répondre à toute question concernant cette inscription simultanée.

Dans le cas d'une inscription simultanée, l'étudiant doit s'assurer qu'il a réussi les exigences des deux programmes et qu'il a choisi ses cours à option parmi ceux autorisés par chacun des programmes.

Poursuite des études au doctorat

L'étudiant qui souhaite poursuivre ses études au doctorat est invité à consulter la description de programme du doctorat en aménagement du territoire et développement régional (ATDR) de l'Université Laval.

Responsable

Directrice du programme
Carole Després
418 656-2131 poste 3707
Télécopieur: 418 656-2785

Soutien financier

Un nombre limité d'emplois rémunérés à titre d'auxiliaire de recherche est offert aux candidats les plus prometteurs du programme de maîtrise en sciences de l'architecture. L'offre est assujettie aux subventions et contrats de recherche en cours des équipes de recherche pendant les études de l'étudiant. Les professeurs-chercheurs se réservent le droit de procéder à la sélection finale des candidats pour ces postes. Les sites Internet des groupes de recherche peuvent être consultés à partir de l'adresse : www.arc.ulaval.ca.

L'Université Laval dispose aussi d'un fonds de soutien à la réussite des étudiants inscrits à un programme de maîtrise. La politique d'attribution pour l'École d'architecture est disponible à l'adresse : www.arc.ulaval.ca.

Compétences linguistiques à atteindre

Une connaissance fonctionnelle du français est exigée pour pouvoir être admis au programme. Le candidat dont le français est la langue seconde peut se voir exiger une scolarité complémentaire par suite d'un test de classement de l'Université Laval. Dans ce cas, la direction de programme peut exiger que l’étudiant non francophone s’inscrive à des cours intensifs de français pour non-francophones pour une ou deux sessions consécutives, selon l’état d’avancement, avant de commencer sa scolarité de maîtrise.

Tout candidat doit posséder une compréhension suffisante de l'anglais pour lui permettre de le lire. Ainsi, le candidat dont la maîtrise de l'anglais est insuffisante peut se voir exiger une scolarité complémentaire par suite d'un test de classement de l'Université Laval.

Remarques sur les cours

Cours non contributoires

Sur recommandation du directeur de recheche ou de la direction de programme, l’étudiant peut se voir imposer un cours de mise à niveau en français ou en anglais. Ces cours ne sont alors pas comptabilisés dans les 45 crédits du programme.

Travail de recherche

Exigences particulières concernant le mémoire

Le mémoire de maîtrise ne devrait pas comporter plus de 120 pages, y compris les annexes et les illustrations.

Conditions d'admission

Session d'admission

Ce programme accepte de nouveaux candidats aux sessions d'automne et d'hiver.

Admissibilité

Être titulaire d'un diplôme universitaire de premier cycle pertinent au champ de recherche choisi. Une scolarité complémentaire peut être exigée des non-architectes.

Demande d'admission et documents requis

Les directives pour faire une demande d'admission, le formulaire à remplir en ligne et le Guide de l'admission aux cycles supérieurs sont disponibles à l'adresse suivante : www.reg.ulaval.ca. Il est à noter que les formalités à suivre pour faire une demande d'admission sont différentes selon que le candidat a étudié ou non au Québec.

Les documents officiels exigés pour la demande d'admission ainsi que le paiement pour son examen doivent être expédiés directement à l'adresse suivante : Bureau du registraire, 2345, allée des Bibliothèques, bureau 2440, Université Laval, Québec, Canada, G1V 0A6.

Les documents additionnels dont la liste suit peuvent être postés directement à l'École d'architecture, à l'adresse suivante : Direction de programme de la M. Sc., École d'architecture, 1, côte de la Fabrique, bureau 3210, Université Laval, Québec, Canada, G1R 3V6 :

  • trois rapports d'appréciation, sous enveloppe cachetée, de la part de professeurs d'université, remplis à partir du formulaire téléchargeable à l'adresse suivante : www.reg.ulaval.ca;
  • un texte de deux pages du candidat dans lequel il précise ses intérêts pour le programme et pour le champ de recherche choisi, ainsi que les objectifs professionnels poursuivis;
  • un curriculum vitæ détaillé.

Une moyenne de cycle supérieure à 3 sur 4,33, ou l'équivalent, est exigée pour l'ensemble des études de premier cycle. Le candidat non canadien est admissible seulement si son dossier universitaire montre des résultats scolaires supérieurs à la moyenne obtenue par les étudiants de l'établissement dont il est diplômé.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

Capsule permet à l'étudiant de visualiser l'état d'avancement de son programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» liste les cours réalisés, à quelle session, et avec quel résultat. Il indique également les cours qui doivent être réussis pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, l'étudiant peut simuler des modifications à son programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou même encore découvrir quels cours pourraient lui être reconnus s'il était admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

 

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté d'aménagement, d'architecture, d'art et de design
www.faaad.ulaval.ca

École d'architecture
www.arc.ulaval.ca

Direction du programme
418 656-2764, poste 8866
1 877 606-5566
direction.maitrise_memoire@arc.ulaval.ca

Version: 2014-04-16 13:59:47 / 2014-03-11 12:38:39 Version simplifiée
 

Université Laval
Ville de Québec (Québec) Canada G1V 0A6    |    Téléphone: 418 656-2131    |    Commentaires et suggestions: webmestre@ulaval.ca
Ce site est sous la responsabilité de la Direction des communications. © Université Laval. Tous droits réservés.