Indique que le cours est à l'horaire à l'automne 2014
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance

Présentation générale

Ce programme vise à former des chercheurs autonomes de haut niveau en droit, capable d'apporter une contribution originale significative à la discipline juridique.
Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

Ce doctorat fera de vous un chercheur autonome de haut niveau, capable d'apporter une contribution originale significative à l'un ou l'autre des domaines du droit. Il permet d'approfondir des problèmes juridiques complexes et de développer un esprit critique envers la discipline. Ce programme s'adresse à une clientèle variée qui désire notamment mener une carrière universitaire et/ou de devenir un leader en recherche dans le monde juridique.

Avantages UL

Particularités et attraits

Régime d'études: temps complet ou temps partiel
Directeur de recherche: à trouver avant l'admission

La Faculté de droit de l'Université Laval est l'une des facultés de droit canadiennes les plus réputées aux cycles supérieurs, accueillant autour de 430 étudiants, dont environ 95 doctorants. Ainsi, ses programmes de 2e cycle uniques au Québec, son vaste choix de cours et ses professeurs reconnus tant sur la scène québécoise, canadienne qu'internationale contribuent à la renommée des programmes d'études aux cycles supérieurs qui y sont offerts.

La Faculté se démarque par l'excellence de ses étudiants aux cycles supérieurs: elle présente un nombre inégalé de thèses et de mémoires primés à l'échelle nationale. Au cours des deux dernières années, aucune autre faculté de droit au Québec n'a compté un nombre aussi élevé d'étudiants dont la thèse ou le mémoire a reçu un prix à l'échelle du Québec tout entier.

De plus, une bibliothèque comprenant une collection exhaustive de sources juridiques fédérales, québécoises et internationales vous donnera accès à plusieurs outils pour réussir vos études. Vous pourriez également réaliser votre thèse dans le cadre d'une entente de cotutelle avec une université étrangère et obtenir un diplôme de chaque université.

Les activités de recherche et leur diffusion occupent une place importante à la Faculté. Plusieurs projets et centres de recherche réunissent des professeurs dans différents domaines du droit. À titre d'exemples, la Faculté est particulièrement dynamique en droit international, en droit de l'environnement, en droit économique, en droit de l'entreprise et commercial, en droit civil, en droit du travail, et dans le domaine des droits et libertés de la personne. De nombreuses communications et publications scientifiques attestent du rayonnement des chercheurs ici comme à l'étranger. La majorité des professeurs de la Faculté sont financés par les plus importants organismes subventionnaires au pays. Vous pourrez collaborer à ces travaux de recherche et conjuguer cette tâche à votre programme d'études.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

Plan de soutien à la réussite aux cycles supérieurs

L'Université Laval alloue chaque année un montant de 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Cela prend la forme de bourses récompensant la progression de l'étudiant lors du franchissement des étapes de sa formation dans la mesure où les délais normaux sont respectés. Consultez les plans de soutien.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

Un nombre considérable de projets de recherche mobilisent les professeurs de la Faculté dans différents domaines du droit. Une bonne partie d’entre eux est d’ailleurs financée par les plus importants organismes au pays. Si vous choisissez de poursuivre vos études aux cycles supérieurs, il vous sera possible de collaborer à leurs travaux de recherche, et d’allier ce travail à votre formation.

La Faculté de droit compte 14 chaires, centres et groupes de recherche:

La Faculté se démarque par l'excellence de ses étudiants aux cycles supérieurs. Plusieurs thèses et mémoires des étudiants ont d'ailleurs été primés à l'échelle nationale et internationale. De plus, une bibliothèque comprenant une collection exhaustive de sources juridiques fédérales, québécoises et internationales vous donnera accès à plusieurs outils pour réussir vos études.

Directeurs de recherche

Responsabilité civile, santé et sécurité des consommateurs, droit des contrats, droit européen.
Marie-Ève Arbour

Droit d'auteur, sociologie du droit, politiques culturelles.
Georges Azzaria

Droit de la mer (Arctique), mondialisation et protection de l’environnement, développement durable, responsabilités communes mais différenciées, droit international de l'environnement.
Kristin Bartenstein

Droit des obligations, droit des assurances.
André Bélanger

Critique identitaire, théorie du droit, histoire de la pensée juridique, analyse féministe du droit, médiation familiale, pouvoir judiciaire, opinions dissidentes sur les motifs et sur les résultats, droit comparé.
Marie-Claire Belleau

Droit civil (français et québécois), plus particulièrement droit des biens et droit des sûretés.
Aurore Benadiba

Droit économique, droit de l'entreprise, droit des sociétés, droit des PME, les aspects juridiques du commerce électronique, droit de la concurrence et de la distribution.
Charlaine Bouchard

Publicité foncière, cadastre, droit des biens, droit notarial.
François Brochu

Droit constitutionnel, droit constitutionnel comparé, fédéralisme, partage des compétences, droits de la personne.
Eugénie Brouillet

Droits et libertés de la personne, droit du travail.
Christian Brunelle

Droit international public, droit international économique, aspects juridiques de l'intégration économique régionale et internationale, droit constitutionnel et fédéralisme.
Charles-Emmanuel Côté

Droit des sociétés par actions, droit des valeurs mobilières, gouvernance des entreprises.
Raymonde Crête

Droit civil et économique, droit des obligations, droit comparé (droit civil et common law), théorie et histoire du droit.
Michelle Cumyn

Droit international public, droit humanitaire international, droit européen, droit international des droits de la personne.
Olivier Delas

Droit des sûretés, droit des contrats, droit de la faillite et de l'insolvabilité.
Jacques Deslauriers

Droit criminel, droits et libertés de la personne, droit de l'enfance et de la jeunesse.
Julie Desrosiers

Droit économique, droit de la concurrence, protection du consommateur, formes juridiques d'entreprises,droit comparé, droit transnational (CEDEAO,UEMOA,OHADA,UE).
Karounga Diawara

Droit judiciaire.
Denis Ferland

Responsabilité civile, assurance automobile, évaluation du préjudice corporel, contrats, protection du consommateur.
Daniel Gardner

Droit de la famille, droit des personnes, droit de l'enfance et protection de la jeunesse.
Dominique Goubau

Droit international économique, droit de l'OMC et préférences collectives, diversité culturelle, culture et développement durable, droit international public.
Véronique Guèvremont

Droit international privé, droit civil, droit comparé, procédure civile.
Sylvette Guillemard

Droit de l'environnement, droit pénal de l'environnement, développement durable, protection de l'Arctique, nouveaux modes de régulation.
Paule Halley

Droit social, droit administratif, science législative, théorie du droit, histoire du droit public.
Pierre Issalys

Droit bancaire, droit du commerce électronique, droit de la consommation, droit des sociétés par actions.
Marc Lacoursière

Droit du travail, droit de la santé et de la sécurité au travail, droits et libertés de la personne.
Anne-Marie Laflamme

Droit international pénal, droit pénal canadien, droit international humanitaire, droit international et interne des droits de la personne.
Fannie Lafontaine

Droits et libertés de la personne (international et interne), pluralisme culturel et droit, droit administratif, droit du travail.
Louis-Philippe Lampron

Droit civil québécois, droit civil français, droit et religions, droit comparé, théorie du droit.
Christelle Landheer-Cieslak

Théories féministes, droit des femmes, discrimination, harcèlement sexuel, droit des contrats, droit de la responsabilité civile, violence faite aux femmes, droits de la personne.
Louise Langevin

Fiscalité, politique fiscale, fiscalité des sociétés internationales, problèmes sociaux touchant la fiscalité.
André Lareau

Méthodologie du droit, méthodologie de la recherche, rédaction juridique, droit professionnel, droit disciplinaire, légistique, interprétation des lois, droit comparé.
Lucie Lauzière

Droit international de l'environnement, droit de l'environnement, développement durable, principe des responsabilités communes mais différenciées, aménagement durable du territoire.
Sophie Lavallée

Droit administratif, droit public économique.
Denis Lemieux

Droit administratif et judiciaire.
Pierre Lemieux

Frédéric Lévesque

Philosophie du droit, méthodologie juridique, épistémologie juridique, logique et argumentation en droit, droit comparé, droit autochtone et politique autochtone.
Bjarne Melkevik

Droit des personnes, droit de la famille, droit des successions, droit notarial, production et évolution du droit.
Christine Morin

Droit constitutionnel et droit des autochtones.
Geneviève Motard

Droit des biens, contrats spéciaux, sûretés, droit criminel économique et droit civil économique.
Mario Naccarato

Droit civil, histoire du droit québécois, histoire de la culture juridique québécoise.
Sylvio Normand

Droit international économique, accords de l'OMC, ALÉNA, libre-échange dans les Amériques, mesures sanitaires et phytosanitaires, santé et commerce, droit des investissements, règlement des différends économiques.
Richard Ouellet

Droit de l'agroalimentaire national et international, sécurité alimentaire, droit international public.
Geneviève Parent

Droit pénal, droit comparé, droit civil.
Pierre Rainville

Droit du travail et de l'emploi, droit international du travail, droits et libertés de la personne, droits économiques et sociaux, théorie du droit.
Dominic Roux

Mélanie Samson

Alexandre Stylios

Droit constitutionnel, droit public comparé, droits et libertés de la personne et droit administratif.
Patrick Taillon

Droit des sociétés par actions, droit de l'entreprise, principes fondamentaux du droit criminel et pénal (excluant procédure et preuve), droit successoral, droit des individus et de leurs animaux domestiques.
Jean Turgeon

Droit du commerce international, droit international privé, droit de la propriété intellectuelle, droit comparé.
Sophie Verville

Description officielle

Cette page était à jour le 2 mai 2013 et constitue la version officielle de ce programme à compter de la session d'automne 2013. L'Université Laval se réserve le droit de modifier ce programme sans préavis.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Docteur en droit (LL. D.)

90crédits
inscrits

Renseignements et directives

Objectifs

Ce programme vise à former des chercheurs autonomes, capables d'apporter une contribution substantielle à l'avancement des connaissances de la science juridique.

Il doit permettre à l'étudiant d'atteindre les objectifs suivants :

  • poursuivre des recherches originales, de façon autonome;
  • contribuer, de façon substantielle et directe, à l'avancement des connaissances;
  • interpréter des données relativement complexes;
  • acquérir un esprit critique envers sa discipline.

Responsable

Directeur du programme :
Dominic Roux
Faculté de rattachement

Soutien financier

Fonds de soutien financier facultaire

Outre les diverses bourses offertes par la Faculté de droit (www.ulaval.ca/fd), tout étudiant admis au doctorat et inscrit à temps complet de manière ininterrompue se voit accorder un montant de 16 000 $, payable en versements étalés en fonction, principalement, de la progression des études. Ce montant est cumulable avec toute autre bourse.

Remarques sur les cours

Le cours DRT-7001 Cours individualisé peut remplacer le cours DRT-7000 Méthodologie avancée en droit déjà suivi à la maîtrise avec mémoire. Par ailleurs, tout autre cours de deuxième cycle équivalent au cours DRT-7000 peut être reconnu. Voir la direction de programme pour une entente préalable à cet effet.

Travail de rédaction

Prélecture

La thèse est un travail d'envergure d'environ 350 pages portant sur un sujet original. La prélecture est une étape obligatoire de l'évaluation de la thèse dans ce programme. Elle consiste à faire lire la version originale de la thèse par un professeur non impliqué dans le travail de l'étudiant avant que ne soit donnée l'autorisation de déposer la version qui sera soumise à l'évaluation par un jury. La thèse est évaluée par quatre examinateurs, dont au moins un professeur de l'extérieur. Il y a soutenance publique.

Conditions d'admission

Sessions d'admission

Ce programme accepte de nouveaux candidats aux sessions suivantes: automne, hiver et été.

Admissibilité

Exigences générales

Être titulaire d'une maîtrise en droit, délivrée par une université canadienne, ou d'un diplôme jugé équivalent. Un candidat dont la formation de deuxième cycle ne comporte aucun travail substantiel de recherche n'est pas admissible, sauf si l'ensemble de son dossier témoigne d'une capacité de mener à terme, de manière autonome, un projet de recherche d'envergure.

Exigences particulières

En plus des documents relatifs au dossier scolaire et qui sont exigés avec le formulaire de demande d'admission, chaque candidat doit présenter un curriculum vitæ, trois lettres de recommandation, la version électronique de son mémoire, ainsi qu’un texte d'environ deux pages dans lequel il fait part de ses champs d'intérêt et des objectifs qu'il cherche à atteindre par son projet d'études. De plus, il doit exposer dans un texte d'environ trois pages son projet d'études doctorales. Cette présentation doit comprendre le titre provisoire de la thèse, une esquisse du sujet de recherche, une ébauche de plan et une bibliographie sommaire.

Un candidat diplômé hors Québec doit produire à l'appui de sa candidature une lettre de recommandation délivrée par son établissement d'origine, qui permette d'apprécier la qualité de son dossier par rapport aux autres étudiants de sa promotion.

Aucune offre définitive d'admission au doctorat ne sera faite avant qu'un directeur de recherche n'ait été désigné.

La maîtrise de la langue française est nécessaire pour la poursuite de ce programme. De plus, le candidat doit posséder une connaissance suffisante de l'anglais écrit.

Sélection

Chaque candidature est évaluée par la direction de programme qui tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de la qualité de son dossier scolaire, de ses rapports d'appréciation, de son aptitude à la recherche, de la motivation du candidat ainsi que des ressources de la Faculté de droit. Dans certains cas, lors de l’admission, la direction de programme peut imposer une scolarité préparatoire.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

Capsule permet à l'étudiant de visualiser l'état d'avancement de son programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» liste les cours réalisés, à quelle session, et avec quel résultat. Il indique également les cours qui doivent être réussis pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, l'étudiant peut simuler des modifications à son programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou même encore découvrir quels cours pourraient lui être reconnus s'il était admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

 

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté de droit
www.fd.ulaval.ca

Sylvain Lavoie
418 656-2764, poste 5221
1 877 606-5566
Sylvain.Lavoie@fd.ulaval.ca

Version: 2014-04-16 13:59:47 / 2014-03-14 18:32:59 Version simplifiée
 

Université Laval
Ville de Québec (Québec) Canada G1V 0A6    |    Téléphone: 418 656-2131    |    Commentaires et suggestions: webmestre@ulaval.ca
Ce site est sous la responsabilité de la Direction des communications. © Université Laval. Tous droits réservés.